Parcourir

Modes de vie sédentaires : Les 5 principaux risques pour la santé

Sedentary lifestyles : Top 5 biggest health risks

Vous êtes probablement nombreux à avoir entendu parler du fait que « la sédentarité est aussi dommageable que la cigarette », fléau qui touche directement les employés de bureau.

La MAUVAISE nouvelle, c’est que rester assis pendant de longues périodes, jour après jour, a été associé à un risque accru de souffrir de plusieurs maladies et autres troubles de santé.

La BONNE nouvelle, c’est que de nous affranchir de cette « dépendance » collective à notre chaise de bureau n’entraînera pas les mêmes symptômes de sevrage désagréables que l’arrêt de la cigarette, et que la solution est on ne peut plus simple : levez-vous et bougez!

Si vous avez besoin de motivation pour vous lever plus souvent ou prendre davantage de pauses pour marcher au bureau, pensez au bien-être que vous éprouverez lorsque vous commencerez à ressentir moins de douleur et à avoir plus d’énergie. Mais si vous manquez encore de motivation pour commencer ou continuer, ces risques pour la santé associés à la sédentarité pourraient bien vous donner le dernier petit coup de pouce dont vous avez besoin pour adopter un mode de vie actif.


Risque no°1 :Troubles musculo-squelettiques

Les jeunes qui entrent sur le marché du travail sont confrontés à un défi de santé insidieux. Quiconque n’est pas habitué à rester en position assise statique pendant huit heures a généralement l’impression d’avoir vieilli de dix ans après seulement quelques semaines à un bureau traditionnel. En effet, les troubles musculo-squelettiques, qui englobent plus de 200 maladies touchant les os, les articulations et le tissu conjonctif, représentent le risque pour la santé le plus courant d’un mode de vie sédentaire.

La grande majorité des employés de bureau déclarent souffrir d’au moins une forme de douleur chronique au cou, aux épaules ou au dos. On peut montrer du doigt les espaces de travail traditionnels, dont l’ergonomie fait cruellement défaut, mais le manque de mouvement lors d’une journée de travail typique représente un facteur de risque plus important encore. Nous sommes conçus pour bouger, et non pour rester assis (ou même debout) dans la même position statique pendant des heures.

Des chercheurs en médecine ont déterminé que les bureaux à hauteur ajustable s’avèrent être une solution efficace aux journées de travail sédentaires. Ce type de bureau vous permet de changer facilement de posture tout au long de la journée, et l’activité légère que vous tirez de ces transitions assis-debout vous met sur la bonne voie pour adopter un mode de vie plus actif.


Risque no°2 : Maladies cardiovasculaires

Le fait de savoir que rester assis est mauvais pour notre santé est particulièrement déconcertant pour ceux qui passent volontiers le plus clair de leur temps affalés sur le canapé. Même en ne passant aussi peu que 23 heures par semaine dans une position stationnaire (regarder la télévision, être assis dans la voiture, etc.), le risque de maladies cardiaques peut augmenter de 64 % par rapport à celui des personnes qui restent assises moins de 11 heures par semaine.

Les périodes de sédentarité ininterrompues amplifient la réponse inflammatoire dans le cœur, ce qui entraîne différents problèmes liés à la fonction vasculaire, à la circulation et à la tension artérielle. Les meilleures solutions pour les personnes qui doivent travailler 40 heures par semaine à un bureau traditionnel sont de passer à un bureau à hauteur ajustable ou de prendre l’habitude de faire plus de pauses pour se lever, marcher et s’étirer.

Veiller à ne pas rester assis pendant des périodes prolongées est essentiel pour protéger votre cœur contre certaines maladies, notamment l’infarctus du myocarde, l’angine de poitrine, l’insuffisance cardiaque et l’accident vasculaire cérébral.

Risque no°3 : Diabète de type 2

Si vous pensez qu’il suffit d’éviter les boissons gazeuses bourrées de sucre et la malbouffe grasse pour prévenir le diabète de type 2, nous avons une mauvaise nouvelle pour vous. Votre glycémie montera en flèche si vous restez immobile trop longtemps, et les graisses commenceront à s’accumuler dans votre circulation sanguine.

Ces effets, combinés à d’autres problèmes métaboliques liés à la sédentarité prolongée, comme l’hypertension artérielle et le mauvais cholestérol, vous feront tomber dans la catégorie des personnes prédiabétiques si vous ne faites pas attention à rester actif.

Les modes de vie sédentaires ont été fortement associés à l’apparition du diabète. Pour chaque période de 2 heures passées en position assise supplémentaire par jour, vous augmentez de 7 % le risque de développer la maladie. Voilà une donnée importante à garder à l’esprit lorsque vous vous apprêtez à appuyer sur « épisode suivant » lors d’une soirée de visionnement en rafale!


Risque no°4 :Troubles mentaux

Bien que les défenseurs d’un mode de vie actif se concentrent souvent sur la santé physique, notre santé mentale mérite tout autant qu’on en prenne soin. Plusieurs liens inquiétants ont été établis entre les modes de vie sédentaires et la détresse psychologique, y compris le risque de recevoir un diagnostic de dépression ou d’anxiété chroniques.

Rester assis pendant de longues périodes tout en passant trop de temps devant un écran (par exemple, regarder 42 heures de télévision par semaine plutôt que 10,5 heures) peut accroître de 31 % le risque de développer un trouble mental.

Dans une étude australienne à laquelle 3 300 fonctionnaires ont participé, des chercheurs ont découvert que toute personne passant plus de 6 heures par jour vissée à sa chaise de bureau est 90 % plus à risque de vivre une détresse psychologique que celles qui passent moins de 3 heures assises par jour.

Risque no°5 : Espérance de vie plus courte

Développer un ou plusieurs troubles ou maladies associés à un mode de vie sédentaire mène à une diminution de la qualité de vie et peut entraîner une mortalité prématurée.

De nombreuses recherches médicales sur la sédentarité, dont 18 études britanniques menées auprès de 794 577 participants, ont montré des risques significatifs de mortalité (toutes causes confondues). Ces études ont calculé que le risque de décès prématuré associé à des périodes de sédentarité prolongées était 49 % plus élevé chez les personnes qui passaient le plus de temps assises par rapport à celles qui en passaient le moins.

Ainsi, si vous ne souhaitez pas reposer en paix plus tôt que prévu, assurez-vous que vous ne vous reposez pas déjà sur vos lauriers trop longtemps ni trop souvent, que ce soit sur votre chaise ou votre canapé.


Comment vous prémunir contre ces risques pour la santé? C’est simple : BOUGEZ!

Maintenant que vous avez terminé d’absorber toutes ces statistiques alarmantes, respirez un grand coup. Voici quelques renseignements plus sympathiques pour vous aider à prendre votre élan :

Dans 20 études réalisées dans différents pays, il a été démontré que l’intervention d’un poste de travail actif permettait de réduire le temps total hebdomadaire de sédentarité des employés. La présence de bureaux à hauteur ajustable réduit également la fréquence des moments passés assis pendant plus de 30 minutes. Combinées, ces réductions des positions statiques ont éliminé les augmentations du risque de développer des troubles associés à un mode de vie sédentaire, puisque les transitions entre les positions debout et assise favorisaient le mouvement.C’est la clé : ne pas rester debout ni assis, mais bien bouger.

Si votre lieu de travail n’est pas encore prêt à profiter des bienfaits à long terme des bureaux à hauteur ajustable, y compris une meilleure concentration et plus d’énergie pour les employés, ne vous en faites pas. Vous pouvez prendre l’initiative de surveiller le temps que vous passez assis en vous assurant de faire une pause toutes les 20 à 30 minutes pour vous lever ou marcher. Afin de diminuer votre risque de développer ces troubles et ces maladies associés à un mode de vie sédentaire, il suffit de rester conscient et proactif afin de réduire la sédentarité pendant la journée.


Truc de pro : Ça aide de boire beaucoup d’eau tout au long de la journée, non seulement pour rester hydraté, mais aussi parce que votre vessie peut servir de minuterie interne pour vous obliger à vous lever!


Vous avez des trucs pour rester actif pendant votre journée de travail?


Références:

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/14651858.CD010912.pub3/full#CD010912-bbs2-0126

https://www.menshealth.com/health/effects-of-sedentary-lifestyle/

http://www.getbritainstanding.org/health-risks.php

http://www.dailymail.co.uk/health/article-2287673/Sitting-send-early-grave-Why-sofas-office-chair-carry-health-warning-.html

http://annals.org/aim/article/2091327/sedentary-time-its-association-risk-disease-incidence-mortality-hospitalization-adults

http://activeworking.com/pdfs/research/36.pdf

https://well.blogs.nytimes.com/2010/07/14/phys-ed-the-men-who-stare-at-screens/

https://www.researchgate.net/publication/259165384_Cross-sectional_associations_between_sitting_at_work_and_psychological_distress_Reducing_sitting_time_may_benefit_mental_health

http://cebp.aacrjournals.org/content/19/11/269



0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.

AJOUTER AU PANIER
x